L’embauche d'un mannequin : règle spécifiques pour les enfants et les étrangers.

Par Me Laurent Gimalac, Avocat, Ancien Professeur à l’ISEM (ESMOD Paris) et à SUP DE LUXE (Groupe EDC, Paris).


L’emploi d’un enfant mannequin n’est pas interdit mais soumise à réglementation. Ainsi il est possible de recruter des enfants âgés de - de 16 ans. Un examen médical de l’enfant doit être effectué par un médecin pédiatre qui figure sur une liste établie par la commission départementale chargée de donner son avis sur les demandes d’autorisation de travail.

La visite médicale doit intervenir préalablement au dépôt de la demande auprès des services préfectoraux et préalablement à la première prestation. Il n’y aura pas besoin de solliciter une autorisation individuelle d’embauche si l’enfant mannequin est engagé par une agence ayant obtenu un agrément pour le recrutement de mineurs.

À défaut de respecter ces règles spécifiques, l’engagement d’un enfant sans autorisation individuelle ou sans agrément sera puni d’une amende et une peine d’emprisonnement.

On remarque  qu’il existe également des règles spécifiques pour l’emploi de mannequins étranger. En effet la circulaire du 2 mars 1999 s’applique directement aux personnes exerçant les activités de mannequins telles que définies par le code du travail. 

Lorsque le séjour est de moins de trois mois sur le territoire français, l’agence qui est également l’employeur devra faire une demande d’introduction de salariés étrangers accompagnée d’un contrat de travail à durée déterminée. Lorsque le mannequin arrive en France, il doit se présenter pour retirer l’autorisation provisoire de travail sur présentation de son contrat.

Lorsque le séjour du mannequin dépasse une durée de trois mois, il convient en plus de la procédure précédente d’obtenir un visa de l’Office des migrations internationales, de payer une redevance et de procéder à une visite médicale d’altitude pour exercer le métier sur le territoire national.



© Cabinet de Me Gimalac Avocat - Paris, Lyon, Cannes, Grasse - IDF et French Riviera  - 2019